Gestion de l'énergie

Plan de sobriété énergétique en entreprise : mise en pratique des directives dans le secteur tertiaire

Cyril Mathé
Cyril Mathé17 août 2023
10 min
Plan de sobriété énergétique en entreprise : mise en pratique des directives dans le secteur tertiaire
sobriété énergétique

L'hiver arrive ! A son approche, la France et le reste de l'Europe sont confrontés à de sérieux défis énergétiques causés par la flambée des prix du gaz, l'inflation, la guerre en Ukraine et les conséquences encore actuelles du Covid-19.

En préparation des défis à venir, le gouvernement français a créé un plan de sobriété énergétique rendu public début octobre 2022 qui s’adresse à l'ensemble de la population française. En ce qui concerne les bâtiments tertiaires et les entreprises, le plan demande à leurs propriétaires et locataires de suivre des directives strictes pour réduire au mieux la consommation énergétique de leurs bâtiments tout en s’assurant de maintenir le confort et la sécurité de leurs occupants.

Les bâtiments et la consommation énergétique: des mesures collectives nécessaires pour limiter la consommation d'énergie

Mesures collectives pour limiter la consommation d'énergie

Plus que jamais, les entreprises et professionnels de l’immobilier doivent agir rapidement en améliorant la performance des bâtiments existants afin de s’adapter à la crise énergétique actuelle.

Selon les chiffres fournis par l'ADEME, les bâtiments commerciaux et résidentiels représentent 45% de l'énergie consommée en France et génèrent 20% des émissions directes de gaz à effet de serre. Les bâtiments (résidentiels et tertiaires) sont en effet l'une des principales sources de dépense énergétique en France et en Europe. Au-delà de la nécessaire rénovation thermique du parc immobilier, il existe une réelle marge de progression vers une consommation énergétique mieux maîtrisée et la mise en place de pratiques de sobriété énergétique.

Dans cet article, nous verrons ce que le plan de sobriété énergétique exige des bâtiments et comment les propriétaires, les gestionnaires d'énergie et les autres acteurs peuvent réduire l’impact énergétique de leurs bâtiments tout en garantissant un bon niveau de confort à leurs occupants.

En quoi consiste le plan de sobriété énergétique mis en place par le gouvernement ?

le plan d'action pour la sobriété énergétique proposé par le gouvernement

Elisabeth Borne, Première ministre française, dans son discours du 6 octobre a été plus qu’explicite sur les intentions du gouvernement :

“Nous nous sommes fixés un objectif : baisser de 10% notre consommation d’ici 2024. État, entreprises, collectivités, citoyens, nous devons tous y prendre part, il est nécessaire de réduire notre consommation d’énergie de 40% d’ici 2050 pour atteindre la neutralité carbone dans un contexte de hausse substantielle des besoins en électricité.”

Le gouvernement français précise bien que dans le cas de ce plan, la sobriété énergétique ne consiste pas à produire moins et à aller à l'encontre de la croissance économique, mais plutôt à éviter les dépenses d’énergie inutiles et à réguler la demande d’énergie au niveau national.

Le plan de sobriété présenté par le gouvernement français contient à la fois des mesures globales qui s’adressent aux professionnels comme aux particuliers et des mesures ciblées visant à agir sur la consommation d'énergie dans les secteurs stratégiques.

En pratique

Les groupes de travail nommés par la Première ministre et le ministère de la Transition énergétique ont identifié les secteurs critiques et créé des feuilles de route opérationnelles accompagnées de mesures d'économie d'énergie à mettre en œuvre.

“Chaque plan d’action comprend des mesures de réduction de la consommation énergétique quantifiées. Pour chaque mesure, il est prévu autant que possible un accompagnement (conseil, aide financière, engagement d’information des professionnels, etc.) afin que tous les acteurs puissent s’approprier et mettre en œuvre les mesures dès cet hiver.” explique le communiqué de presse du gouvernement.

Le plan de sobriété en quelques mesures phares

Les mesures phares du plan de sobriété énergétique

Voici une présentation, par secteur, des mesures clés qui s’appliquent aux propriétaires immobiliers et aux acteurs du domaine du bâtiment.

Bureaux d'entreprise

Pour les bâtiments tertiaire de type bureaux d'entreprise

  • La température ambiante dans les bureaux d’entreprise ne doit pas dépasser les 19°C et elle doit passer à 16°C la nuit et 8°C lorsque le bâtiment est fermé plus de 3 jours consécutifs.
  • Le gouvernement demande de décaler de 15 jours le début et la fin de la période de chauffe des bâtiments lorsque les conditions météorologiques le permettent.
  • Il est également demandé de réduire la consommation d’eau chaude dans les bureaux en dehors des usages indispensables. Si les conditions le permettent, les gestionnaires de bâtiments sont encouragés à arrêter l’eau chaude sanitaire.
Etat

Pour l’État

  • Réduire d’un degré (de 19°C à 18°C) la température de chauffe et travailler en horaires décalés lors de fortes tensions sur le réseau électrique (suivi via les signaux ÉcoWatt.)
  • Inciter au télétravail afin de réduire la consommation de carburant
  • Limiter la vitesse au volant à 110 km/h sur l'autoroute lors de trajets professionnels non urgents pour les agents ayant des véhicules de fonction.
Collectivités territoriales

Pour les collectivités territoriales

  • Réduire les dépenses d’électricité de l’éclairage public ( 30% de la consommation d’électricité d’une collectivité en moyenne).
  • Optimiser l’utilisation des lumières en les éteignant à certaines heures de la journée, en réduisant l’intensité lumineuse.  
  • Utiliser des éclairages LED pilotables. En effet, cela permettrait une économie d’énergie entre 40 et 80% dès les premiers mois et un retour sur investissement après 4-6 ans.
  • Diminuer la température de chauffe des infrastructures sportives publiques (diminuer de 2°C la température des gymnases et d’1°C la température de l’eau des piscines).
  • Réduire le nombre de mètres carrés chauffés en regroupant les différents services dans les mêmes locaux, avec la possibilité d’utiliser les locaux sur de plus grandes plages horaires au besoin.
Infrastructures sportives

Pour les infrastructures sportives

  • Réduire d’environ 50% le temps d’éclairage avant et après les rencontres sportives pour les compétitions se déroulant en journée et d’environ 30% pour les évènements se déroulant en soirée.
 logements individuels

Pour les logements individuels (particuliers)

  • Mise en place d’un “bonus sobriété” qui récompense les économies d’énergie. Cette prime est  attribuée aux ménages qui maîtrisent leur consommation d’énergie sur présentation des factures de gaz et d'électricité.
  • Le gouvernement prévoit une aide qui peut aller jusqu’à 9000 euros pour passer d’une chaudière au gaz à une pompe à chaleur en logement individuel.

Exemples concrets pour mettre en place un plan de sobriété énergétique efficace dans votre entreprise

bâtiments de petite et moyenne taille

1) Réalisez un audit énergétique de votre bâtiment

réaliser un audit énergétique pour faire des économies d'énergies

Un audit énergétique est un procédé efficace pour comprendre la performance énergétique d'un bâtiment. Afin d’améliorer la consommation d'énergie d'un bâtiment, il faut d'abord que les propriétaires et les Energy Managers (référent de l’énergie d’une entreprise) sachent quelles sont les installations du bâtiment qui consomment le plus. Grâce à leur expertise, les auditeurs identifient les possibilités de mettre en œuvre des mesures d'efficacité énergétique (MEE) dans un bâtiment.

Pour mettre en œuvre rapidement votre plan de sobriété énergétique, vous pouvez commencer par un audit énergétique basique qui consiste à :

  • Compiler et analyser les factures de services publics tels que l'électricité, l'eau et le gaz afin d’identifier les postes de dépense à optimiser.
  • Parcourir votre bâtiment pour répertorier tous les équipements et réviser ceux identifiés comme étant inefficaces.
  • Examiner l'enveloppe du bâtiment, vérifier les systèmes CVC, la GTB (si il y en a une d’installée) ainsi que le plan de maintenance.

2) Élaborez un plan d’action

Elaborer un plan d'action pour la sobriété énergétique

Maintenant que vous avez identifié les causes de l'inefficacité énergétique de votre bâtiment et de ses équipements ainsi que les pratiques à l'origine de votre forte consommation d’énergie, vous pouvez vous consacrer à la manière de résoudre au mieux ces problèmes.

Nous vous conseillons de mettre d’abord en place un plan à court terme qui répond aux besoins de la situation actuelle et qui s’aligne sur les directives proposées par le gouvernement :

  • en vous fixant des objectifs précis et chiffrés quant à la limitation de votre consommation énergétique en fonction de vos équipements et de vos contraintes métier.
  • en mettant en place des solutions pratiques et qui ont fait leurs preuves comme remplacer les ampoules électriques par des LED et changer les filtres usagés dans les équipements de climatisation.

Les PropTechs du secteur de la gestion de l'énergie peuvent être de grands alliés dans la mise en œuvre d’une stratégie de sobriété énergétique, n’hésitez pas à vous tourner vers leurs services si vous pensez avoir besoin d’un accompagnement spécifique.

Installez un système de gestion technique des bâtiments

installer un système de gestion technique des bâtiments pour réduire sa consommatio d'énergie

Depuis la mise en place du décret BACS en 2020, l'Union européenne rend obligatoire les systèmes d’automatisation et de contrôle des bâtiments (BACS) dans les infrastructures tertiaires, ayant une capacité de chauffage ou de refroidissement dont la puissance nominale est supérieure à 290 kW d'ici 2025.

Le plan de sobriété énergétique va dans le même sens et conseille aux propriétaires de privilégier l'installation de systèmes de solutions de GTB (gestion technique) dans les bâtiments tertiaires. Selon le gouvernement français, ces systèmes permettraient un contrôle plus intelligent des bâtiments et la réduction du gaspillage d'énergie jusqu'à 20%.

En effet, cette méthode est à privilégier plutôt que de remplacer un équipement par un autre moins consommateur d’énergie.Cela semble être la manière la plus simple de résoudre le problème au premier abord, or cette solution n’est pas viable à grande échelle car c’est une source de gaspillage conséquente et un investissement important.

Les bénéfices d’une GTB

  • Un système d'automatisation et de contrôle donne la possibilité de surveiller, enregistrer et analyser en permanence la consommation d'énergie. Ces données peuvent être classées et enregistrées. A noter que le décret BACS demande à ce que les données mensuelles du système de gestion technique soient archivées et disponibles pendant cinq ans.
  • Un BACS va détecter les problèmes d'efficacité d’un bâtiment et avertir le gestionnaire en lui fournissant les données nécessaires à la mise en place d’une stratégie d'amélioration de la performance énergétique.
  • Un BACS permet également l'arrêt manuel et la gestion autonome d'un ou de plusieurs équipements, ce qui lui permet de se conformer au plan de sobriété énergétique pour cet hiver. Par exemple, le chauffage et la ventilation peuvent être automatiquement coupés lorsque les bâtiments sont inoccupés la nuit, le week-end ou les jours fériés.

Rénover une GTB déjà installée

Dans de nombreux cas, les propriétaires immobiliers ont déjà un système de gestion dans leurs bâtiments, ce qui peut constituer la première étape de la mise en conformité avec le décret BACS et les mesures du plan de sobriété énergétique. Or, bien souvent, pour des raisons telles que l'incompatibilité avec les équipements modernes et les technologies propriétaires ou encore les coûts de maintenance, les gestionnaires ont cessé d'utiliser la GTB ou ont perdu l'accès à celle-ci.

Si tel est votre cas, plutôt que de vous débarrasser d'une GTB de classe D, vous pouvez facilement la moderniser en utilisant des solutions de connectivité, comme la solution Wattsense et ainsi utiliser votre GTB en association avec des applications, des services et intégrations de Smart Building conçus pour améliorer les performances des bâtiments.

la solution Wattsense permet de moderniser une GTB

Une GTB de classe D est synonyme de coûts de maintenance élevés et de gaspillage d'énergie. Les solutions de connectivité IoT aident à moderniser et à mettre à niveau la GTB et l'infrastructure informatique existante rapidement et facilement.

Pour moderniser les bâtiments existants et les adapter à la mise en place de stratégies de sobriété énergétique, il est nécessaire d’intégrer des composants intelligents aux équipements existants. Cela va permettre d’introduire de nouvelles fonctionnalités aux équipements et d’en récolter la donnée tout en les conservant puisque qu’ils fonctionnent encore correctement.

Voici une liste des principaux fournisseurs de services, applications, éditeurs de logiciels et solutions IoT qui améliorent les performances de vos équipements et réduisent les coûts opérationnels et la consommation d'énergie. Ces intégrations peuvent être rapidement déployées dans votre GTB rénovée avec une solution de connectivité IoT.

4) Introduire la technologie IoT dans votre bâtiment

L'IoT permet de faire des économies d'énergie dans les bâtiments

L'adoption du protocole LoRaWAN et de la technologie IoT avec ses capteurs sans fil, ses compteurs intelligents et ses technologies de collecte de données permet aux gestionnaires de bâtiments de mieux comprendre leurs infrastructures et d'améliorer la performance énergétique de leurs bâtiments.

Les solutions de connectivité basées sur l’IoT améliorent l'interopérabilité des bâtiments, en collectant et en centralisant les données, et en communiquant à distance avec différents équipements et systèmes de gestion.

Grâce à la technologie IoT, les utilisateurs peuvent :

  • Moderniser les radiateurs ou la climatisation et en prendre le contrôle pour optimiser la consommation.
  • Surveiller la consommation en temps réel. L’IoT permet de consulter des rapports détaillés sur les performances de chaque appareil et de repérer rapidement les pannes d'équipement ou les anomalies de température et d'humidité.
  • Identifier les consommations inefficaces et établir des programmes pour ajuster et adapter la température en fonction de la situation.
  • Utiliser des compteurs d'énergie intelligents dans les bâtiments et ainsi réduire la visite des techniciens sur site qui prennent du temps et de l'argent. Des données précieuses peuvent être facilement collectées à distance et utilisées pour réguler et optimiser la consommation d'énergie.

Conclusion

L'actuel plan de sobriété énergétique en France et la crise en Europe mettent en lumière l'impact des bâtiments sur la consommation d'énergie et l'empreinte carbone. Plus que jamais, les propriétaires et tous les acteurs de la gestion des bâtiments ont besoin de mieux maîtriser le fonctionnement des bâtiments et de leurs équipements.

Pour résumer, voici les étapes clés à suivre pour implémenter une stratégie de sobriété énergétique :

1) Identifiez les sources à haut rendement énergétique grâce à votre audit énergétique.

2) En utilisant les données recueillies lors de l'audit, créez une stratégie de sobriété énergétique à court terme qui s’attaque aux principales sources de pertes énergétiques.

2)Installez un BACS ou modernisez le si vous en avez déjà un afin de visualiser toutes les données de vos équipements, configurer des alertes et contrôler les équipements  de votre bâtiment.

3) Introduisez des capteurs IoT qui permettent de surveiller en temps réel les températures dans les pièces et de contrôler à distance les habitudes de consommation d'énergie.

Pour surpasser les défis énergétiques et environnementaux et se mettre en conformité avec les directives du gouvernement comme celles proposées par le plan de sobriété énergétique, il est nécessaire de rendre les bâtiments plus connectés et contrôlables.

Vous voulez libérez les données de votre bâtiment et mettre en œuvre une stratégie de sobriété énergétique ? Parlez-nous de votre projet ici ou consultez nos solutions sur site ou cloud pour réduire la consommation d'énergie, limiter les émissions de carbone et améliorer le confort des occupants d’un bâtiment.

Vous voulez en savoir plus sur la solution de connectivité Wattsense ?

Découvrir notre solution

Sur le même sujet

Sous-comptage : Ce qu'il faut savoir pour une intégration efficace des sous-compteurs électriques
Gestion de l'énergie

Maîtrisez vos consommations grâce au sous-comptage

Optimisation énergétique des bâtiments : enjeux et solutions
Gestion de l'énergie

Optimisation énergétique des bâtiments : enjeux et solutions

Les immeubles intelligents ont leur label : le SmartScore
Gestion de l'énergie

Les immeubles intelligents ont leur label : le SmartScore