Wattsense

Wattsense boucle sa première année d’existence

Ana Victoria Torres
Ana Victoria Torres19 November 2018
4 min
Wattsense boucle sa première année d’existence

Une recherche sur Internet avec les mots clés "première année d'une start-up" vous permettra d’accéder à une longue liste d'histoires que des entrepreneurs racontent sur le thème “Comment survivre ?”.

Pour célébrer le premier anniversaire de Wattsense, nous avons décidé de changer de prisme et d’interroger plutôt le fondateur, Louis Vermorel, sur les prochaines étapes de la feuille de route, sur la récente évolution stratégique vers un nouveau marché, sur les fonctionnalités et services à venir ainsi que sur les talents qui rendent tout cela possible.


PS : si vous voulez en savoir plus sur les débuts de Wattsense, je vous recommande l'article "Giving birth to a startup, the first nine months of Wattsense".


Quels sont les prochains objectifs de Wattsense et comment allons-nous les atteindre ?

En matière de développement produit, nous travaillons sur une version industrialisable. Pour y parvenir, nous devons finaliser l’évolution de la version Beta actuelle vers une plateforme solide et évolutive permettant le passage à l’échelle. C’est un impératif avant de pouvoir accompagner nos clients qui souhaitent déployer la solution Wattsense dans des centaines de bâtiments.

Comment expliquez-vous que les sociétés de Facility Management soient intéressées par Wattsense ?

À l’origine, nous ne pensions pas pouvoir intéresser les sociétés de Facility Management aussi rapidement. Ces sociétés ont des dizaines d’années d’expérience dans les systèmes informatiques de gestion technique des bâtiments et ils disposent d’équipes techniques structurées. Nous avions supposé qu'ils étaient satisfaits des solutions disponibles sur le marché. Nous avions tort… Nous avons découvert qu'un certain nombre de ces sociétés recherchaient activement une solution plus efficace pour connecter les bâtiments de leurs clients.

L'ajout de sociétés de Facility Management à notre cible initiale de sociétés spécialisées en logiciels smart building a donc représenté un petit pivot pour nous.

Qu'avons-nous appris grâce aux tests de notre version Beta et à nos premiers vrais clients ?

D'abord, que rien n'est facile… Dans nos premières versions, il y avait des bugs et des améliorations significatives devaient être apportées rapidement. Je ne pense pas que, lors de nos premiers déploiements sur site, quoi que ce soit ait fonctionné comme prévu. Le second enseignement est que les éditeurs de logiciels et les sociétés de Facility Management ont en définitive des exigences très similaires vis à vis de la solution Wattsense. Et c’est génial parce que cela signifie que nous n’avons pas à créer deux offres distinctes pour satisfaire ces deux groupes de clients.

Sur le plan financier, où en est Wattsense en termes de financement et de ventes ?

Nous avons récemment finalisé notre premier tour de financement avec 2,1 millions d’euros de fonds propres et de dette cumulés. Cela nous donne une certaine tranquillité d'esprit. Désormais, notre priorité est de parvenir à réaliser un chiffre d'affaires récurrent mensuel de 25k€ d'ici fin 2019 et de le multiplier par 10 un an plus tard. Néanmoins, pour atteindre cet objectif de croissance rapide, nous devrons compter sur des fonds supplémentaires. Nous sommes pour cette raison actuellement en discussion avec des business angels et des fonds d'investissement.

Quels nouveaux services et fonctionnalités allez-vous intégrer ?

C’est un sujet qui me passionne vraiment. Pour mettre les choses en perspective, nous n'existions même pas il y a un an et maintenant nous avons une solution qui apporte de la valeur ajoutée à nos clients sur un terrain technologique relativement complexe : électronique, systèmes embarqués, back-end, front-end, sécurité, réseaux de communication, etc.

Voici ce qui est prévu à court terme : nous allons lancer une nouvelle version de la Box. Les retours que nous avons eus sur ses nouvelles spécifications sont très positifs. Nous allons également ouvrir une interface de programmation graphique et textuelle sur notre plateforme cloud pour que nos utilisateurs puissent directement créer et charger leur propre logiciel sur la Box. Et nous continuerons à publier de nouveaux protocoles de communication de terrain pour étoffer notre bibliothèque.

Je suis très content de voir avec quelle rapidité et avec quelle qualité notre solution évolue. Je pense que la petite équipe de développeurs de Wattsense dispose à la fois de deux atouts majeurs : la maturité, qui lui permet de ne prendre aucun raccourci susceptible de se révéler préjudiciable pour la sécurité / la fiabilité ou pour les développements futurs, mais également la curiosité et la créativité nécessaires pour construire très rapidement des fonctionnalités impressionnantes.

Félicitations à l’équipe de développement pour avoir déjà accompli tant de choses!

Vous voulez en savoir plus sur la solution de connectivité Wattsense ?

Découvrir notre solution

Sur le même sujet

Easy Automation s'associe à Wattsense pour permettre une intégration optimale de la GTB et de l’IoT
Wattsense

Easy Automation s'associe à Wattsense pour permettre une intégration optimale de la GTB et de l’IoT

Mesure de la qualité de l'air intérieur : surveillez le CO2 grâce à l'IoT !
Wattsense

Mesure de la qualité de l'air intérieur : surveillez le CO2 grâce à l'IoT !

Calculez et suivez votre consommation ou votre production d'énergie depuis la console Wattsense
Wattsense

Calculez et suivez votre consommation ou votre production d'énergie depuis la console Wattsense